top of page
  • joelle

Dernière mise à jour : 30 mai

Vous aussi vous avez l’impression que si vous pouviez contrôler juste un peu plus tous les éléments de votre vie, tout serait plus facile?

Être sûr·e que tout est bien organisé, géré et alors tout se déroulera parfaitement?

Sauf que ce raisonnement est problématique puisqu’il y a très peu de choses que nous maîtrisons vraiment! Quand on prend un pas de recul, il y a des éléments que l’on a beau organiser parfaitement, rien ne se passe vraiment comme prévu.

D’où les injonctions au lâcher-prise et à vivre l’instant présent…

« Mais détends-toi » (spoiler, jamais personne ne s’est détendu en entendant ça…)

Cette injonction est trop simpliste. Pour peu que vous ayez un job avec plus ou moins de responsabilités ou pire encore des enfants, il y a passablement d’éléments que vous devez contrôler, allant de la gestion du contenu d’une séance au goûter du petit dernier…

La pression peut être immense et une bonne dose d’organisation et de contrôle nécessaire!


Comment faire alors pour reprendre le contrôle?

Le contrôle reste une stratégie, pas LA stratégie. L’idéal étant de contrôler ce qui est sous notre responsabilité et qui nécessite d’être contrôlé. Et pour le reste apprendre à bien vivre quand les choses sont moins bien faites que si vous les aviez faites vous-même.

Pour y arriver, je vous invite à répondre aux questions suivantes:

  • Que se passera-t-il si vous lâchez le contrôle sur des aspects dont vous n’êtes pas responsable?

  • Que craignez-vous si vous tentez moins de contrôler?

  • Et surtout à quoi devrez-vous renoncer en laissant d’autres prendre plus de responsabilités?

Le but étant de trouver un équilibre qui vous convient et de placer le curseur du contrôle là où vous vous sentez bien, sans vous épuiser ni arrêter de profiter des bons moments.


bottom of page