• joelle

Non vous ne devons pas être emplis de gratitude à longueur de journée.

La gratitude est à la mode. Elle nous est servie à toutes les sauces et parfois présentée comme si elle devait nous accompagner en permanence.

C'est une merveilleuse émotion qui procure des sensations très agréables.

Sauf qu’on ne peut pas ressentir la gratitude à chaque instant de sa journée.

On peut la choisir parfois mais elle ne peut pas être notre unique émotion.

Cela peut même devenir délétère lorsqu'on se dit qu'on devrait être dans la gratitude alors qu'on est en colère déçu ou triste. C'est le meilleur moyen pour ajouter de la culpabilité au mix. Et avoir l'impression d'échouer.

Alors que faire ?

On vit l'émotion qui nous habite quelle qu'elle soit. On la laisse prendre toute la place dont elle a besoin et on écoute ce qu'elle a à nous dire. Et alors seulement on questionne ce qu'on pourrait penser différemment pour aller vers plus de gratitude. La gratitude devient alors une couleur qu’on aime bien sur notre palette parmi tant d’autres

Et vous quelle est votre relation à la gratitude? Avez-vous parfois l’impression d’en manquer?

Si c’est le cas, une pratique aidante est le journal de gratitudes. Chaque soir, nommez trois éléments de votre journée de minuscules à immenses pour lesquels vous avez de la gratitude…. Cela peut être une première marche pour vous reconnecter à cette émotion!