• joelle

Le plus beau cadeau que l’on puisse se faire est de se donner la possibilité de perspectives nouvelles. De s’offrir du répit par rapport à une situation que l’on subit.

Comment se donner un peu d’air quand on se sent piégé?

Comment vivre encore mieux notre quotidien?

Je vous propose aujourd’hui 2 astuces que je pratique chaque jour. Ce sont deux questions que je me pose lorsque je remarque que j’ai une réaction que je trouve inadéquate ou trop forte par rapport à la situation que je vis.

La première de ces questions est de reprendre la responsabilité de ma réaction en me demandant:

« Qu’est- ce que cette situation vient heurter chez moi, qui fait que je réagis fortement? »

J’identifie ainsi les éléments qui me perturbent et peut donc en prendre conscience. Avec quoi ne suis-je pas assez en confiance pour que mes émotions s’emballent?

J’accepte que ma réaction m’appartient entièrement. Et donc que je peux agir pour faire différemment dans le futur (en travaillant sue les aspects qui ont été heurtés)

Une fois que j’ai pris mes responsabilités et que j’ai compris que je suis la cause de ma réaction, je passe à la deuxième question:

Quelle est l’histoire que je me raconte sur cette situation?

Par exemple, est- ce que je prête des intentions à quelqu’un? J’imagine ce qui aurait pu se passer?, je me dis « ça ne devrait pas se passer comme ça? Je crois sincèrement que les situations que nous vivons n’ont pas grand chose à voir avec nos réactions. Elles ont beaucoup à voir avec l’histoire que l’on se raconte sur elles.

On se met à penser "S’il me dit ça, c’est qu’il doit être fâché contre moi"… "De toute façon elle ne prend jamais le temps de m’écouter… » ou encore "Elle m’ignore parce qu’elle ne m’apprécie pas"

Est-ce vraiment le cas?

Êtes vous en train d’imaginer ce que vous croyez vrai? Ou avez-vous des faits?

Décotiquer ce que l’on croit vrai de ce que nous savons vraiment est libérateur. Je vous propose donc de traiter les faits comme des faits neutres et de demander des précisions à la personne concernée si besoin.

Cette étape m’aide tellement, ça me permet de garder mon énergie pour moi plutôt que d’imaginer ce que les autres pensent/insinuent ou désirent secrètement.

Bien évidemment les changements de nos réactions ne se font pas en quelques jours, il va donc falloir pratiquer et ne pas vous juger de vos réactions…

Observez avec curiosité, et avancez pas à pas.

Contact

Moosgasse 51d

3232 Ins, Suisse

​​

Tél + WhatsApp: +41 79 753 33 68

joelle@junecoaching.ch

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône

© 2019 June Coaching Mentions légales

Contactez-moi pour déterminer comment nous pouvons travailler ensemble.

Je me réjouis de vous rencontrer!