• joelle

Vos émotions vous submergent. Vous vous sentez envahi ?

Et vous vous dites que gérer tout ça est la solution.

Oui absolument.

Mettre un couvercle sur ces émotions bouillonnantes devrait les faire disparaître.

Sauf que gérer ses émotions ce n'est pas les étouffer.

Nos émotions nous transmettent des messages, elles veulent être entendues. Si on tente de les étouffer, on prend le risque qu'elles se mettent à hurler pour se faire entendre.

C'est donc complètement contre-productif.

Gérer ses émotions c'est les écouter dès qu'elle commencent à frémir. Ça veut dire les percevoir, savoir les reconnaître, leur donner un nom et les écouter pour comprendre ce qu'elles souhaitent nous communiquer et ce qu'elles nous demandent d’ajuster.

Ce travail vous parle, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, vous n'avez pas les mots ? Vous avez l'impression que quoi que vous fassiez vos émotions vous dépassent?

La première difficulté est d’oser être à l’écoute, ce qui peut faire peur après avoir passé beaucoup de temps à tenter d’ignorer ses émotions.

Testez-vous avec des moments où il y a peu d’enjeu et connectez-vous à la sensation physique de l’émotion et cherchez ce que cette émotion tente de vous communiquer… entendez-vous son message? Savez-vous la nommer?

Qu’est-ce que cela change pour vous?

Je vous souhaite une bonne expérimentation et je vous propose dans les prochains posts d’explorer la relation aux émotions et les différentes émotions en elles-mêmes.