• joelle

J’ai choisi de me reconvertir dans le coaching. J’ai pris la décision en quelques secondes après plusieurs années à me demander ce que je voulais vraiment faire. Tout à coup ça a été clair. Jusque là mes jobs ont été intéressants, j’ai beaucoup appris, côtoyé de merveilleuses personnes, et j’ai toujours eu le sentiment de ne pas vraiment appartenir au monde dans lequel je travaillais.

Le coaching s’est imposé, comme une évidence... c’était donc ça ma voie, ce pourquoi j’étais faite. J’en ai eu la certitude.

J’ai donc investigué, trouvé une école, fait mon planning et je me suis mise au boulot. Une fois lancée j’ai rapidement été attirée par des disciplines plus ou moins proches du coaching, j’ai commencé par me former aux constellations familiales et cette année je vais ajouter l’hypnose et une autre approche à la fin de l’année.

J’ai l’impression que chacune de ces approches m’emmène un peu plus vers la coach/thérapeute que je suis vraiment. Et dans le même temps c’est un cheminement et je me rapproche de qui je suis pas après pas.

Le plus difficile a été de comprendre que rien n’est parfait, ni complètement fini et dans le même temps cela ne remet pas en cause les compétences déjà acquises.